C'est comme une vague, il faut le laissé venir.